DESTINATIONS

DESTINATIONS

Une ballade à Boston

Hello les loulous, je suis de retour sur le blog pour vous parler “ballade”. Comme la plupart d’entre vous le sait, je suis actuellement aux Etats-Unis dans l’Etat de Rhode Island. Pour ceux qui ne connaissent pas bien la géographie d’Amérique du nord, Rhode Island et le Massachussets sont 2 états voisins sur la côte nord/est. Boston, qui se trouve dans le Massachussets n’est donc sur le papier pas si loin de nous mais c’était sans compter le trafic qui est juste horrible le week-end.

Nous allons de temps en temps à Boston, mais je n’ai jamais pris le temps de prendre des photos ou d’écrire un article sur le sujet.

Il faut savoir que Boston est comme toutes les grandes villes: il est impossible d’y trouver une place pour se garer.  Vous risquez donc de perdre un temps fou à chercher une place. Vous passerez devant pléthore de parking privé à 15 euros voir 20 euros l’heure, complètement dingue!

Après 40 minutes à tourner dans la ville sans succès, nous avons atterri dans le quartier de China Town. Ceux qui connaissent le China Town de New-York savent de quoi je parle. Par chance, nous avons trouvé un mini parking (limite clandestin) à 5 dollars la demi heure. C’était providentiel, on aurait pas pu trouver mieux sérieusement et on en avait marre d’être dans la voiture même si vu de la route on sent déjà la bonne ambiance de la ville.

Sorti de China Town, on s’est retrouvé près de la gare central SOUTH CENTRAL STATION. C’est donc de là que vous pourrez soit prendre un train ou un cars aux choix pour vous rendre à Boston. La gare n’est pas immense et tant mieux, cela évite de se perdre.

La ville de Boston ressemble beaucoup à New-York city, le côté Mannhatanien mais avec plus d’espace et donc plus d’air et sans le système de quadrillage (apellé BLOCK) assez aidant en fin de compte quand on y réfléchi. On se retrouve avec des grandes rues très ensoleillées et d’autres extrêmement sombres car isolées du soleil par d’énormes buildings. Et malgré la forte population en ce samedi très chaud, la ville reste aérée, peut être parce que nous sommes entourés d’eau? Qui sait?

Boston est avant tout une grande ville avec tout ce que cela représente: les buildings, le monde, le bruit, la circulation. Mais à la fois c’est très étonnant car on ne se sent pas du tout étouffé.  Le week-end – et le samedi en particulier- il y a de l’animation, beaucoup de familles, du monde en terrasse des cafés, mais ça reste (étonnement) extrêmement agréable. Et on s’est rendu compte en faisant un peu le tour, qu’il y a un grand centre commercial avec -pour info- un Primark (pour les adeptes du shopping que je ne suis pas).

Vous ne trouverez pas de maisons à l’intérieur de Boston, que des immeubles ou des résidences. Dans le quartier des affaires tout près de la gare de South Station, vous avez évidemment plusieurs hôtels mais uniquement des hôtels de luxe. Je vous conseille de penser à un Airbnb dans ce même quartier ou même à China Town (pourquoi pas), je suis certaine que ce sera mille fois plus abordable que l’hôtel.

Je vous recommande vraiment de visiter Boston au moins une fois car c’est vraiment une jolie ville avec un beau panorama qui mérite d’être connu. Vous aurez peut être la chance de faire une petite ballade en bateau et même de participer à une petite danse improvisée en plein centre ville.

Voilà pour mon petit compte rendu. La prochaine fois, je testerais les restaurants de China Town et je vous direz ce que j’en ai pensé car la cuisine asiatique et moi on s’aime particulièrement 😉

Des bisous et à très bientôt

DESTINATIONS

Me Dicen Cuba!

Si vous me suivez sur Facebook, vous savez que je rentre à peine de Cuba ou j’ai passé les 2 dernières semaines, autant dire les 2 premières d’une nouvelle vie. Pas de WI Fi là bas donc impossible de partager des photos en tant réel. Et autant vous dire que j’ai privilégié mon plaisir et mes ami(e)s aux photos de moi en plein Cuba. Je partage donc avec vous les quelques clichés (les moins personnels diront nous) et quelques conseils si vous aussi souhaitez fouler le sol cubain.

L’histoire d’amour que j’avais vécu avec New-York en 2010 a pris d’autres proportions avec Santiago de Cuba bien que j’ai aussi visité la Havane et Trinidad.
Il s’est réellement passé quelque chose en moi. Mes 6 ans de pratique de la salsa cubaine y sont certainement pour quelque chose. Santiago et moi étions fait pour nous rencontrer. Et puis étant donné qu’on n’a pas cessé de me prendre pour une fille du crue, je me suis dit que je devais être cubaine dans une autre vie.

Comme je vous le disais, j’ai donc visiter les villes de Santiago, Trinidad (et toutes ces jolies couleurs), et la Havane. Un beau premier aperçu de ce pays que si longtemps rêver de visiter. Et enfin je l’ai fait.

Mais attention, aller à Cuba et vivre à la cubaine, nécessite un peu de préparation.

Je profite que tout soit encore frais dans ma tête pour vous prodiguer mes quelques recommandations:

  • privilégiez votre séjour chez l’habitant plutôt qu’à l’hôtel – vous ferez des économies et vous serez au coeur de la population et donc en plein coeur de la vraie vie cubaine
  • il y fait très chaud et l’eau du robinet n’est pas recommandé – prévoyez donc une partie de votre budget en eau de source
  • vous serez surpris de trouver des robinets fermés et des entrées d’eau bloquées dans les lieux publics – un conseil: ayez toujours des mouchoirs et/ou des lingettes sur vous
  • la population est assez pauvre même s’il y a de grandes richesses dans ce pays – pensez à toujours avoir quelques pièces sur vous
  • pensez aussi à toujours avoir une copie de votre passeport sur vous, surtout si vous vous déplacez beaucoup
  • soyez ouvert d’esprit concernant les taxis, leurs normes ne sont pas les mêmes que les nôtres (et apprenez à négocier)
  • partez avec votre dictionnaire si vous ne maîtrisez pas l’espagnol, inutile de tenter en anglais
  • les filles sachez que l’homme cubain est assez direct mais pas méchant – ne soyez pas sur la défensive
  • les rues sont assez sûres même si vous n’êtes qu’entre filles en tout cas à la Havane et à Santiago

IMG_7762

Me Dicen Cuba!

Me Dicen Cuba!

Me Dicen Cuba!

Me Dicen Cuba!

Me Dicen Cuba!

Me Dicen Cuba!

Me Dicen Cuba!

Me Dicen Cuba!

Me Dicen Cuba!

Me Dicen Cuba!

Me Dicen Cuba!

Me Dicen Cuba!

Me Dicen Cuba!

Me Dicen Cuba!

Me Dicen Cuba!

Une fois que vous savez tout ça, vous pourrez apprécier tout le charme de Cuba sans être surpris. Pour ma part j’y retournerai le plus vite possible dans la limite de mes moyens car le billet coûte un bras. Et je prendrais davantage de photos à partager avec vous.

Le décalage horaire est passé mais je reste encore empreinte de mon séjour là bas. Loin des yeux mais encore très près du coeur…

DESTINATIONS

Un Weekend à Trêves

Comme d’habitude, on est toujours déprimé le lundi et pourtant. On devrait plutôt célébrer nos week-end non? J’espère que vous avez passé une excellent fin de semaine. Pour ma part, je me suis exilé chez nos voisins allemand, à TRIER plus exactement (dit Trèves en français).

Trier est une petite ville pleine de charme. J’y suis resté quasi 3 jours avec un très bon ami danseur (la danse ça rapproche) qui s’est proposé de jouer les agents touristiques. Je l’ai pris au mot! Nous n’avons pas passé notre temps à visiter non plus. En adepte de la danse tout les 2, nous avons aussi été bouger nos corps. Mais on a réussi à s’organiser une vrai bonne journée de visite et le fameux marché de Noel by night.

Petit déjeuner made in Trier dans le ventre, on est parti pour une journée de marche dans la joie. Niveau look, facile: se couvrir chaque bout de peau car le froid était pire qu’au rendez-vous. Je me suis camouflé et c’est tout ce qui comptais. Le style ok mais le confort et la chaleur d’abord.

La ville de Trier abrite de nombreuses églises et étonnamment vous pourrez y voir des ruines qui datent de l’époque Romaine. Ça me rappelle Belgrade à certains endroits. Les symboles de l’époque de L’Empire Romain Germanique sont devenu des éléments phares de la ville et lui ont même permis d’être classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Je me suis senti privilégié de pouvoir apprécier un peu d’Histoire.

Bye Bye Week-end in Trier
Bye Bye Week-end in Trier Bye Bye Week-end in Trier Bye Bye Week-end in Trier

Bye Bye Week-end in Trier

Bye Bye Week-end in Trier

Bye Bye Week-end in Trier

Bye Bye Week-end in Trier
Evidemment j’ai posé plein de questions, mais je vous épargnerais les détails pompeux. Et enfin, mon marché de Noel. J’aime les marchés de Noel même si on y trouve en partie des choses inutiles. Ce qui me plait c’est l’ambiance et la gastronomie. J’ai bien sûr été à la recherche de produits locaux sinon ce n’est pas intéressant.

Voilà mon week-end terminé. Je retournerais à Trier je l’espère très vite. Moi qui suis une fille de la grand ville je me suis vraiment senti bien dans ce presque petit village. Et un bon début de semaine à nous tous.

DESTINATIONS

I Love New-York!

Dis donc , c’est que je blogue cette semaine! Je crois que suis sur une bonne lancée en effet. Je viens vous compter une histoire d’amour. C’est l’histoire d’un rencontre qui commença mi juillet 2010. Je découvrais NYC pour la première fois. Ce fut le coup de foudre.

On a appris à se connaitre. J’ai été charmé par son architecture, sa population, ses ambiances, son originalité et sa grandeur. Puis nous fûmes séparés (ah la langue française!) pendant une petite année. Les relations à distance c’est toujours difficile. Mais on s’en est sorti. Me revoilà à Harlem en aout 2011 dans un appart sympa entouré de ma famille avec qui je (re)découvre mon ami qui m’a tant manqué.

Puis pas de nouvelles entre 2011 et 2013. Souffrance insoutenable qu’il fallait réparer. Sur un coup de tête, je me lève un samedi matin de ce mois d’aout et me dirige dans une agence Thomas Cook de laquelle je ressortirais avec des billets d’avion. Une espèce de bien être s’empare de moi à cet instant là. Les gens ne comprennent pas “encore New York?”, “mais va au moins dans un autre État”…Personne ne me comprends et je m’en fiche un peu car qui comprend quelque chose à l’amour après tout?

I Love New-York

Brooklyn bridge, aout 2010, ma toute première ballade

I Love New-York

I Love New-York

au M.E.T (Metropolitan Museum of Art)/ puis sur le toit , Aout 2010

I Love New-York

A Broadway, aout 2010, j’étais interviewé comme une vrai star / ci-dessous Dans les rues de Harlem, aout 2011 et au Carnaval  caraïbes 2010, Prospect Parc

In Central Park, Manhattan NYC 08/2010

un aperçu de Central Parc qui fait plus de 300 hectares, Manhattan NYC

Apollo Theatre, Harlem 125Street NYC 09/2013 ; lieu mythique de la musique noire américaine. En ce moment Janelle Monae s'y produit et un spectable musicale en hommage à Célia Cruz...rien que ça

le fameux theatre APOLLO THeatre à Harlem qui a vu se produire des artistes tel que Célia Cruz ou plus récemment Janelle Monae, une vrai institution / ci-dessous quelques buildings typiques de Blecker Street ou j’ai séjourné à ma dernière visite

architecture typique des quartiers populaires new-yorkais , Bleecker Street NYC 09/2013

I New York

Comme vous le savez ce 3ème voyage fut le plus court mais m’a littéralement revigoré. Pour vous dire, j’ai fait une crise d’urticaire en rentrant tellement j’y étais bien. Mais j’ai pris une grande décision: je devrais d’abord passer par Miami, Boston et Las Vegas avant de retourner à NYC. Mais mon vrai rêve en tant que fanatique de Salsa se passe ailleurs. Qui sait, je vous raconterais peut être la même histoire dans quelques années avec comme sujet “CUBA”…