BONS PLANS (US)

DIY(S) TRESSES

PORTRAIT

STYLE

MIX & MATCH

Il fait frais c’est vrai, mais nous sommes toujours en été. Pas encore de raison de râler car quand l’hiver sera vraiment là, nous aurons de bonnes raisons de nous plaindre. Du coup j’essaye de trouver des idées ingénieuses pour nous habiller moi et mon bidon. Je fais des associations heureuses ou malheureuses car je n’ai plus la fièvre acheteuse, et heureusement.

En cette journée un peu grise, je voulais être le plus à l’aise possible. Exit donc mes robes déjà moulantes à la base qui sont passées sous la barre de l’indécence vu comme je suis à l’étroit dedans depuis quelques semaines. La meilleure solution pour moi actuellement ce sont les vêtements et surtout les matières fluides. Et avec ça, il  a encore fallu s’inventer des manches.

La chemise est tout ce qu’il y a de plus classique mais ingénieusement disposée. Pas de plis dans le dos, pas de traces sous la combi qui pourtant dévoile tous les défauts. J’ai voulu la faire fondre dans le décor. Pas le choix quand on ne sait plus comment s’habiller.

 

TENUE

combinaison BOOHOO vu ICI

chemise KIABI

espadrilles TIECOURA SANGARE

UN PEU DE MOI

Le retour de la bloglist

S’il y a bien un moment dans ma vie ou j’aurais du bloguer davantage c’est bien maintenant. Quoi de plus excitant qu’un changement de vie totale. Il faut le faire: en 7 mois j’ai changé de pays (voir de continent), je me suis marié, je suis tombé enceinte. Je crois que je devrais gagner un Guiness des records du changement total de vie s’il en existait un.

Mais voilà, qui dit changements dit nouveau rythme et dans mon cas beaucoup de fatigue. Depuis notre descente à Boston en mode “la France en force”, je n’ai plus bloguée. Pas faute d’avoir essayé.

Par contre je suis hyper branché “blogs des autres”. Je suis une mordue des blogs presque autant que je suis une mordue d’instagram, et je ne me soigne pas. Derrière beaucoup d’instagrameurs il y a un blogueur, on finit par l’oublier.  Et derrière chaque blogs, il y a du boulot. Peu importe son blog, qu’on en vive ou pas, il y a une passion commune qui demande du temps, de l’investissement, des idées, etc…

D’ou mon amour pour les blogs. Il m’arrive de passer des heures sur des blogs. J’aime particulièrement les blogs ou il y a de la lecture, pas seulement des photos. J’aime faire travailler mes cellules grises, apprendre des choses, lire une histoire même si c’est le sujet principal est un slip, une paire de tong ou un bouquin sur les frites. J’aime aussi la photo, c’est vrai, mais si elle peut être accompagné d’un petite texte sympa je ne dis pas “nein”.

Et puis s’il n’y a pas beaucoup voir pas du tout de lecture, j’admire le travail de mise en beauté, le choix des couleurs, des matières , la scénographie, la lumière, etc… Je suis constamment en recherche de nouveaux blogs, c’est mon petit péché mignon. Je trouve fascinant que tant de femmes et d’hommes aujourd’hui aient un blog et sache en faire quelque chose d’unique qui leur ressemble. Peut être que je suis un peu trop fleur bleue (c’est la faute aux hormones sûrement).

Etant blogueuse, même si ce n’est pas mon métier, j’ai conscience que le nombre de blogs de nos jours a explosé et qu’il est devenu difficile de se différencier. Du coup, je n’essaye même pas. Bien au contraire je reste moi même, simple, casual, avec mon style bien qu’il ne soit pas extravagant, avec mon portefeuille bien qu’il ne soit pas blindé pour m’offrir des jolies chaussures hautes coutures alors que je n’en ai pas les moyens, avec mon physique que j’aime et que j’assume. J’éprouve le même plaisir à suivre des filles simple, avec leur propre style, leur histoire, leurs astuces et leur univers.

Et quand je me rends compte qu’une des mes blogueuse préférée – et c’est arrivé souvent – connait le succès, ça me réjouie. Je me dis que le travail paye et que quand on veut vraiment, on peut. Je réalise que je peux aussi faire beaucoup, réaliser mes rêves, mais ça c’est une autre histoire dont je vous parlerais plus tard.

Depuis le début de mon blog, j’ai toujours eu ce qu’on appelle une bloglist. Faute de modifications, elle a disparu (pas par magie bien sûr). Je me suis dit récemment que c’est injuste de ne pas rendre justice aux blogs sur lesquels je passe des heures (ça existe encore les gens qui passent des heures sur des blogs depuis instagram?) (je veux dire à part moi?).

Donc, come back de la bloglist à partir de ce jour. Et elle sera mise à jour régulièrement.

Je ne sais franchement pas si vous la regarderez et sincèrement ce n’est pas bien grave. Elle est faite pour moi égoïstement et pour ceux qui comme moi aiment encore passer des heures à naviguer sur un ordinateur (oui parce que sur le téléphone portable ça devrait être interdit).

Il y a de tout: de la déco, du voyage, de la mode (beaucoup), de la beauté, de la cuisine (un peu), du sport (j’essaye), de la sexitude en veux tu en voilà, des nanas quoi!  Et un seul blog de mecs (mais si vous en connaissez d’autres qui peuvent m’intéresser n’hésitez pas).

**photo d’en tête: Nadia Aboulhosn sur son blog éponyme 

DESTINATIONS

Une ballade à Boston

Hello les loulous, je suis de retour sur le blog pour vous parler “ballade”. Comme la plupart d’entre vous le sait, je suis actuellement aux Etats-Unis dans l’Etat de Rhode Island. Pour ceux qui ne connaissent pas bien la géographie d’Amérique du nord, Rhode Island et le Massachussets sont 2 états voisins sur la côte nord/est. Boston, qui se trouve dans le Massachussets n’est donc sur le papier pas si loin de nous mais c’était sans compter le trafic qui est juste horrible le week-end.

Nous allons de temps en temps à Boston, mais je n’ai jamais pris le temps de prendre des photos ou d’écrire un article sur le sujet.

Il faut savoir que Boston est comme toutes les grandes villes: il est impossible d’y trouver une place pour se garer.  Vous risquez donc de perdre un temps fou à chercher une place. Vous passerez devant pléthore de parking privé à 15 euros voir 20 euros l’heure, complètement dingue!

Après 40 minutes à tourner dans la ville sans succès, nous avons atterri dans le quartier de China Town. Ceux qui connaissent le China Town de New-York savent de quoi je parle. Par chance, nous avons trouvé un mini parking (limite clandestin) à 5 dollars la demi heure. C’était providentiel, on aurait pas pu trouver mieux sérieusement et on en avait marre d’être dans la voiture même si vu de la route on sent déjà la bonne ambiance de la ville.

Sorti de China Town, on s’est retrouvé près de la gare central SOUTH CENTRAL STATION. C’est donc de là que vous pourrez soit prendre un train ou un cars aux choix pour vous rendre à Boston. La gare n’est pas immense et tant mieux, cela évite de se perdre.

La ville de Boston ressemble beaucoup à New-York city, le côté Mannhatanien mais avec plus d’espace et donc plus d’air et sans le système de quadrillage (apellé BLOCK) assez aidant en fin de compte quand on y réfléchi. On se retrouve avec des grandes rues très ensoleillées et d’autres extrêmement sombres car isolées du soleil par d’énormes buildings. Et malgré la forte population en ce samedi très chaud, la ville reste aérée, peut être parce que nous sommes entourés d’eau? Qui sait?

Boston est avant tout une grande ville avec tout ce que cela représente: les buildings, le monde, le bruit, la circulation. Mais à la fois c’est très étonnant car on ne se sent pas du tout étouffé.  Le week-end – et le samedi en particulier- il y a de l’animation, beaucoup de familles, du monde en terrasse des cafés, mais ça reste (étonnement) extrêmement agréable. Et on s’est rendu compte en faisant un peu le tour, qu’il y a un grand centre commercial avec -pour info- un Primark (pour les adeptes du shopping que je ne suis pas).

Vous ne trouverez pas de maisons à l’intérieur de Boston, que des immeubles ou des résidences. Dans le quartier des affaires tout près de la gare de South Station, vous avez évidemment plusieurs hôtels mais uniquement des hôtels de luxe. Je vous conseille de penser à un Airbnb dans ce même quartier ou même à China Town (pourquoi pas), je suis certaine que ce sera mille fois plus abordable que l’hôtel.

Je vous recommande vraiment de visiter Boston au moins une fois car c’est vraiment une jolie ville avec un beau panorama qui mérite d’être connu. Vous aurez peut être la chance de faire une petite ballade en bateau et même de participer à une petite danse improvisée en plein centre ville.

Voilà pour mon petit compte rendu. La prochaine fois, je testerais les restaurants de China Town et je vous direz ce que j’en ai pensé car la cuisine asiatique et moi on s’aime particulièrement 😉

Des bisous et à très bientôt

FRENCH CURVES STYLE

DU VELOURS

C’est le jour J . Mon jour préféré du mois. Le jour du challenge French Curves avec un thème cette fois qui n’est pas des plus glamour (sur le papier): le velours sous toutes ses formes. J’ai bien écrit “sur le papier” car le velours peut être franchement très glamour. En réalité, le tissu en lui même est très versatile aussi bien en terme de texture qu’en choix de couleurs. Ce n’est pas ce que je préfère je l’avoue mais j’ai joué le jeu. C’est le but du challenge.

De mon côté je n’ai pas du tout opté pour un modèle sexy. J’ai joué le côté confort tout en restant un peu féminine. J’ai été cherché un bon vieux velours côtelé des familles – comme on dit – et je l’aime ma petite jupe. Elle me fait penser aux vestes des années 80 avec le petit côté vintage de la forme mi moulante mi trompette. J’ai volontairement imposé les petites tennis pour casser le côté trop old school du velours bien marron à l’ancienne. Et voilà!

bomber PIMKIE vu ICI,  top H&M, jupe velours  côtelé MONOPRIX (soldes)tennis KIABI 

FRENCH CURVES est un collectif de blogueuses CURVY,  amoureuse de la mode et de tout ce qui s’y rapporte. Des hommes ce sont joint à nous dans cette aventure depuis peu. Tous les 16 du mois nous partageons avec vous un look sur un thème proposé par la créatrice de cette belle aventure, Gaëlle Prudencio du blog éponyme gaelleprudencion.com. Retrouvez nous sur Facebook et sur le blog frenchcurvesfashion.com .

Voir tous les looks ci-dessous.


gaelleprudencio

Ninaah Bulles